• Facebook Social Icon

1997 : la naissance du Taekwondo et du Hapkido à Chamonix 


Le club s’est ouvert en 1997, à l’initiative de Philippe PINERD. Les premiers cours ont été donnés en octobre à "une poignée de pionniers" venus découvrir les arts martiaux coréens. En fait la section comptait 8 élèves à ses débuts dont François COLLIGNON premier maître de l'actuel enseignant d’Hapkido du club.

                           

 

De 1997 à juin 2000 : le Taekwondo s’implante petit à petit


Durant trois saisons sportives le club se développe petit à petit, participe à des compétitions, des démonstrations et autres activités favorisant sa notoriété à Chamonix.

 

2000 : l’année du changement


L'an 2000 est une année riche en événement pour la section Taekwondo/Hapkido. En effet le club peut désormais compté dans ses rangs une Championne de France combat en la personne de Nathalie URO-PINERD (qui sera par la suite plusieurs fois Championne de France technique). Suite à son départ, Philippe PINERD laisse le club au soin de François COLLIGNON.

 

De 2000 à 2008 : la croissance


A sa reprise du club en septembre 2000, François COLLIGNON comptait une trentaine d’adhérents. Aidé d’un bureau motivé et dynamique, le nouvel enseignant met en place une politique de développement. Mission réussie : le club compte désormais plus d’une centaine de pratiquants, répartis sur plusieurs « section » (Hapkido / Taekwondo / Enfants / Adultes). Par ailleurs le club est présent en compétition tant sur le plan régional que national avec plusieurs champions de France en Taekwondo et plusieurs champions de France en Hapkido.

 

2008-2009 : fin d'un cycle début d'un nouveau


En septembre 2008, le MBD accueil un nouvel Art Martial en son sein, le Taekgyeon. Succès rapide pour cette nouvelle discipline qui fait vite de nombreux adeptes.En contre partie, le Taekwondo connait un déclin d'intérêt qui le mènera à sa cessation temporaire. Le professeur François COLLIGNON laisse le club aux mains de ses instructeurs assistants :
David SORIN pour le Hapkido et Benjamin STREB pour le Taekgyeon : une nouvelle ère commence.

 

2009-2012 : l’apport de connaissance pris “à la source”

 

David SORIN et Benjamin STREB officient au développement du club. Quatre années consécutives, accompagnés de plusieurs de leurs élèves, dont Arthur ARIZZI, le plus jeune ceinture noire de France en Taekgyeon et en Hapkido, ils se sont rendus en Corée du Sud afin de développer leur formation auprès de Maître WOONG SEO JU et de ses Maîtres assistants. Ils ont ainsi pu participer au premier Festival International d’Hapkido. 

 

2013-2016 : une histoire qui se perpétue

Babeth SIMOND ouvre une section pour les «boutchous» du club. Guillaume CHAUVET et Marc MARINI intègrent le corps enseignant. Les différents professeurs du Mont-Blanc Dojang continuent de se rendre chez Maître WOONG  SEO JU en Corée pour participer aux séminaires internationaux d’Hapkido et de Taekgyeon. Ils continuent également de se former auprès de leur fédération DAEHAN et du directeur technique international Philippe PINERD. 

2016-2018 : Nouveau Chapitre

Benjamin STREB et David SORIN laisse le club aux mains de Guillaume CHAUVET et Marc MARINI. Le Taekgyeon n'ayant plus d'enseignant présent à plein temps sur Chamonix, le créneau est désormais utilisé pour réintroduire l'enseignement du Taekwondo au Mont-Dojang en association avec le club IlGiDojang dirigé par l'enseignant Alexandre CHAFFIN